bandeau

Le calvaire du galgo

 

L’Espagne, le pays de vos vacances … le soleil, la plage, une mer d’azur.

L’Espagne, le pays de la maltraitance animale. 

En Espagne, pas de loi visant à la protection animale et c’est en toute impunité que les « galgueros » chasseurs accompagnés de lévriers torturent leurs chiens en justifiant leur comportement barbare au nom d’une ancienne tradition espagnole. 

Pour les chasseurs, le galgo n’a même pas le statut d’animal de compagnie, c’est un « produit de consommation » dont on se débarrasse lorsqu’il n’a plus d’utilité. 

Dès son plus jeune âge, le galgo sera soumis à la cruauté des hommes. Les chiennes, entassées dans des « fosses d’élevage », font leurs petits dans des conditions de malnutrition et d’hygiènes déplorables. Seules les plus fortes survivront … 

Dès qu’il sera entre les mains de son galguero, le jeune lévrier va être dressé par celui-ci : éducation par la violence, conditions sanitaires épouvantables et surtout un interminable entraînement : courir des heures derrière une voiture afin de développer ses muscles et sa vitesse. Des journées sans nourriture et sans eau forgeront, soi-disant, le caractère du galgo. 

Au début de la saison de chasse, le galguero engagera son lévrier dans des courses aux lièvres, courses dont les paris peuvent atteindre des sommes vertigineuses. Poussés par l’instinct et la faim les chiens vont courir sans relâche afin de satisfaire la folie des chasseurs. 

Lorsque la fin de la saison de chasse s’annonce (mi février) le moment de liquider un galgo qui court et/ou chasse mal est venu, pareil pour les galgos « âgés » car 3 ans, c’est trop vieux pour faire un bon chasseur !

Le galguero va faire preuve d’une cruauté et d’une imagination sans borne. Et c’est là que le drame se déroule … chien pendu avec les pattes arrières touchant le sol afin que celui-ci lutte pour sa survie. L’épuisement fera que la mort par suffocation sera inévitable !!! Noyés avec une pierre attachée au cou, brûlés vivants sous le regard amusé des chasseurs, membres cassés, empalés, égorgés, jetés vivant dans des puits, injections de produits chimiques dans le sang, …….. Hélas, la liste des tortures est longue et se renouvelle avec des phénomènes de mode chez les galgueros. 

Heureusement, face à cette cruauté des associations de sauvetage se créent pour protéger de l’enfer les galgos destinés à la mort. 

Chaque année, c’est près de 50 000 de ces chiens magnifiques qui meurent dans d’atroces tortures. Nul être sans défense ne mérite un tel traitement et surtout pas le plus fidèle et le plus sentimental de tous les représentants de la race canine. 

Nous avons besoin de votre aide pour que cesse enfin le massacre.






Âmes sensibles s'abstenir...

galgos galgos
galgos galgos

et bien pire ici....


L'ASBL Galgos de l'Ardenne Bleue soutient très activement un refuge en Espagne par tous les moyens possibles : aide à l'adoption de chiens maltraités, envoi de nourriture, de couvertures, etc...
Elle récolte également de l'argent pour soutenir le refuge dans ses frais médicaux, de maintenance et autres.


Depuis l'année dernière nous soutenons cette Association par notre participation à leurs différentes activités de sensibilisation, des récoltes de fonds et nous avons également sauvé une jeune galga en l'adoptant.

Luna
Luna

Nous avons besoin de vous!!!

Faites un don - si petit qu'il soit - pour le projet 'briques' (c'est une enceinte à construire autours du refuge espagnol). Une brique = 2€. mais même une demi-brique nous aide!

Quelque soit le montant donné, je vous offrirai un recueil de poèmes sur les galgos.

Merci d'avance pour eux.





© COPYRIGHT 2008 - TOUS DROITS RESERVES - Didier Fettweis - Nadiart International - info@nadiartinternational.com