bandeau


Hans Hartung 

   

Hartung est communément présenté comme porte-drapeau de l’ « École de Paris » et de l’ « abstraction lyrique » et considéré avant tout comme un peintre d’après-guerre.
Présenté comme le chantre d’une peinture gestuelle, lyrique et émotionnelle, il se passionne pourtant aussi pour les mathématiques, et sa peinture ne se comprend pleinement qu’en tenant compte de sa part rationnelle : des années 30 à la fin des années 50, il produit ses peintures en reportant point par point, selon la technique de mise au carreau, ses petits formats exécutés spontanément sur papier. Les années 60 marqueront par ailleurs un tournant. Hartung cessera de travailler par report, mais inscrira encore sa peinture dans une patiente recherche d’innovation technique, notamment par la fabrication de multiples outils. 1960, c’est également la date à laquelle il remporte le grand prix de peinture de la Biennale de Venise, atteignant le sommet d’une reconnaissance internationale. Hartung ne cessera jamais de créer, peignant avec toujours plus d’ardeur jusqu’à ses derniers jours, dans sa propriété antiboise qu’il s’est conçue pour pouvoir travailler dans des conditions optimales.
(http://www.fondationhartungbergman.fr/)



Hans Hartung 1967
P1967-101, fusain et grattage sur carton baryté, 50 x 65 cm.

Signée et datée en bas à gauche. Dédicace en bas à gauche mais illisible. 

Provenance : Henri Goetz

Coins légèrement écornés mais excellent état général. 



    

 Prix sur demande


RETOUR
© COPYRIGHT 2008-2017 - TOUS DROITS RESERVES - Didier Fettweis - Nadiart International